lupa
esp eus eng fr

Pérennité

Grâce à la sagesse et aux techniques développées par les paludiers  en profitant des éléments  naturels, il a été réalisé une exploitation industrielle durable.

L'eau qui jaillit des sources, des pentes, du soleil, du vent et l'utilisation des techniques traditionnelles créent un paysage caractéristique.  Pendant des siècles, il n'y a jamais eu de déchets d’activités, profitant  ainsi de toutes les ressources naturelles  et  à des limites incroyables.

Tous les matériaux utilisés sont naturels, sauf à un moment d'instabilité où les principes fondamentaux qui régissent  l’existence de la vallée ne mettant en priorité que des critères économiques. Plus la production de sel et la construction de ses structures sont parfaitement durables, plus cela permet d’atteindre un équilibre environnemental et écologique optimal.

Tout au long de son existence, la vallée salée a subie un entretien continu, traversant, à la logique de vie, les meilleurs et les pires moments en raison de la demande fluctuante de marchés pour le sel.

L'une des pires a été survenue au XXeme  siècle lorsque la mécanisation des transports et l'amélioration des techniques de production dans les  marais salants et les mines du sel produisaient des défaillances systémiques en salines traditionnelles de l’intérieur, caractérisées par une production familiale et artisanale. Cette concurrence féroce des marchés a conduit  les paludiers  d'Ananas à appliquer à la surface des anciennes aires du matérielles tels que le ciment, non résilliant  et  non écologique. C'est ainsi que, pour la première fois dans l'histoire des salines, des débris ont été générés, ce qui a été difficile à s’en débarrasser en raison du grand effort nécessaire pour les déplacer  hors de la vallée.

La surface de la plate-forme d'évaporation a également été considérablement augmentée avec la construction des aires dans des endroits inadéquats et avec des techniques et des matériaux non résistants oubliant ainsi  le «savoir-faire» appliqué depuis des millénaires par des générations de paludiers antérieurs.

La récupération de la durabilité escomptée par les paludiers depuis la fin du XXème siècle a été un nouveau tournant dans l'histoire des salines d'Añana. Les institutions ont été impliquées dans le projet à travers la Fondation vallée salée  d’Añana; la commercialisation et la vente du sel se sont axées  sur la qualité et non la quantité; les techniques et le savoir-faire millénaire des paludiers ont été récupérés, tant dans l'entretien et la réparation des plates-formes que dans la production de sel; et l'activité du sel est complétée par d'autres services touristiques, culturels et de santé ouverts à tous les citoyens.

Tout ceci contribue à la pérennité de la Vallée salée  d'Añana et à la pérennité sociale et économique d'un paysage culturel unique au monde. Ils respectent également leurs valeurs patrimoniales et environnementales.

Nous utilisons des cookies pour les statistiques d'utilisation du Web. Si vous continuez à naviguer, nous comprenons que vous accepte cela,
JE N’ACCEPTE PAS   J'ACCEPTE LES COOKIES    Más información
Avis juridique | Politique de confidentialité | Politique de Cookies